Communiqué de presse. Commerces de proximité : les mots et les maux de LREM

Communiqué de presse. Commerces de proximité : les mots et les maux de LREM

” Les socialistes d’Ille-et-Vilaine, aux côtés de nombreux citoyens, partenaires sociaux et élus de toutes tendances politiques, sont mobilisés depuis plusieurs mois pour s’opposer à l’ouverture des hypermarchés le dimanche sur le Pays de Rennes, plusieurs grandes enseignes ayant décidé de casser l’accord local qui permettait de respecter le repos dominical et de protéger les commerces de proximité depuis près de 20 ans.

 

Bien que le Sénat ait adopté en mars 2019, avec un vote unanime des 4 sénateurs bretilliens, un amendement à l’article 8 de la loi PACTE permettant de sécuriser les accords locaux sur l’ouverture des commerces le dimanche, les députés LREM ont rejeté cette disposition en seconde lecture, encourageant de fait ces ouvertures dominicales sur notre territoire. 

 

C’est dans ce contexte que les socialistes d’Ille-et-Vilaine ont pris connaissance, avec consternation, du courrier adressé par le député LREM Florian Bachelier aux commerçants rennais.

 

On ne peut pas se présenter comme le défenseur des commerçants et, « en même temps », refuser de protéger les commerces de proximité face au risque d’une généralisation de l’ouverture des hypermarchés le dimanche qui les fragiliserait durablement. 

 

Il n’est d’ailleurs pas certain que la vision cataclysmique de la ville de Rennes exposée par le député soit de nature à renforcer l’attractivité du territoire et des commerces rennais.

 

Enfin, la forme du courrier pose de légitimes questionnements sur la mobilisation des moyens parlementaires sur des sujets qui ne relèvent pas directement du législateur, en contradiction avec les engagements du Premier questeur sur la bonne gestion des finances de l’Assemblée nationale.

 

Les socialistes d’Ille-et-Vilaine appellent donc ce dernier, ainsi que ses collègues députés d’Ille-et-Vilaine, à apporter leur soutien à la mobilisation quasi unanime des collectivités, des partenaires sociaux et des partis politiques contre l’ouverture des grandes surfaces le dimanche sur le Pays de Rennes. “

 

Christophe FOUILLÈRE,

Premier Secrétaire Fédéral

Laisser un commentaire

×