Hypocrisie du gouvernement sur le plan antistress.

Communiqué de presse du 09/10/2009.

« La Fédération d’Ille-et-Vilaine du Parti Socialiste dénonce l’hypocrisie du gouvernement qui demande aux entreprises d’établir un plan antistress. Les meilleurs antidotes contre le stress sont de longs temps connus : il s’agit d’une formation initiale (collège, lycée, université) comme professionnelle de qualité, d’un statut du salarié solide et non précaire, d’une indemnisation digne en cas de chômage ou d’accidents de la vie, de droits à la retraite préservés. Bref, tout ce qui permet de faire que le travail soit vécu comme une composante essentielle d’un projet de vie et non comme l’unique moyen d’exister socialement comme financièrement.

Un à un, le gouvernement n’a cessé d’attaquer ces droits, de les affaiblir. Avant de donner la leçon aux entreprises, il lui revient de montrer l’exemple. Vivre, autant que faire se peut, sereinement son parcours professionnel, est l’affaire de tous, au bénéfice de tous. »

Frédéric BOURCIER, Premier Secrétaire Fédéral
Pierre MORIN, Premier Secrétaire Fédéral Adjoint aux Relations extérieures – Porte-parole

Laisser un commentaire

×