Les reconduites à la frontière.

Communiqué de presse du 15/01/2009.

«  L’indécence le dispute à la bêtise et à la tristesse dans la satisfaction statistique affichée par un ministre de la République, Mr Hortefeux, de pouvoir  annoncer non pas 30 000 mais 29 799 reconduites à la frontière.

Indécence car l’Ille-et-Vilaine a, comme tous les départements, été en 2008  le théâtre d’arrestations et de contrôles violents et arbitraires, sur des personnes majeures comme sur mineures, en dépit de toutes considérations humaines et réglementaires. Comment le ministre Hortefeux peut-il justifier par exemple que certains contrôles se soient déroulés dans le métro rennais  et que des jeunes aient pu être arrêtés sans ménagement au milieu de leurs camarades ?

Bêtise et désolation car l’Etat se doit d’être exemplaire si il veut être efficace. Sur les 70 tests osseux – qui sont la honte de notre République –  qui se sont  déroulés en Ille-et-Vilaine, 68 concernaient des mineurs ! Imagine-t-on un seul instant le traumatisme pour ces 70 jeunes ?

Rajoutons y le ridicule puisque le jour même de cette déclaration l’Etat était débouté dans son recours contre le collectif des sans papiers, le tribunal retenant la bonne foi des militants ! Pitoyable recours et sévère mais oh combien mérité retour de bâton !

Le France que nous voyons là n’est plus celle que nous aimons. La Fédération d’Ille-et-Vilaine du Parti Socialiste appelle à un retour à un Etat digne, respectueux des droits de l’Homme, qui sont les fondements  de notre République. »

Frédéric BOURCIER, Premier Secrétaire Fédéral
Pierre MORIN,  Premier Secrétaire Fédéral Adjoint aux Relations extérieures – Porte-parole

Laisser un commentaire

×