Contrat première embauche – Nouvelle atteinte inacceptable au droit social

Communiqué de presse du 19/01/2006.

« La Fédération d’Ille-et-Vilaine du Parti Socialiste dénonce la nouvelle atteinte au droit social qu’est la mise en place par le gouvernement de Villepin du Contrat Première embauche. Au prétexte de favoriser l’emploi des jeunes, le Premier ministre vient d’annoncer ce que même le MEDEF n’osait pas rêver : la suppression des cotisations sociales et la mise à bas du CDI.

Le Parti Socialiste condamne avec la plus grande fermeté ces orientations, qui reviennent à proposer aux jeunes des emplois sans garantie et une entrée dans la vie active par la précarité. Il demande au gouvernement de renoncer à ces projets, refusés par l’ensemble des organisations syndicales.

Face à l’explosion de la précarité et à la grave crise sociale que traverse notre pays, largement imputables à la politique menée par la droite depuis près de quatre ans, la Fédération d’Ille-et-Vilaine du Parti Socialiste demande la mise en oeuvre d’un plan de lutte contre la précarité dans l’emploi par la sécurisation des parcours professionnels pour tous les salariés, et une relance du pouvoir d’achat, seule à même de dynamiser la consommation des ménages et de soutenir la croissance et l’emploi. »

Frédéric BOURCIER, Premier Secrétaire Fédéral,
Nathalie APPERE, Porte-parole de la Fédération.

Laisser un commentaire

×