Fermeture de ST Microelectronics.

Communiqué de presse du 28/08/2003.

« A l’occasion de cette rentrée, ce sont environ dix mille nouvelles suppressions d’emplois qui sont annoncées dans notre pays. On peut s’étonner que la suppression d’un jour férié soit aujourd’hui au centre du débat politique, d’autant que cela constituerait une mesure inefficace. Cela permet au moins au gouvernement de ne pas avoir à remettre en cause sa politique économique.

Notre région est à nouveau frappée par la fermeture du site d’une entreprise.

Le Parti Socialiste veut affirmer sa solidarité avec tous les employés de STmicroelectrics. Nous partageons l’indignation de la population de l’agglomération.

Nous demandons à l’entreprise d’assumer les conséquences sociales de son choix stratégique. L’Etat actionnaire doit être particulièrement vigilant et il doit exercer pleinement ses compétences et ses responsabilités pour assurer un avenir économique du site.

Nous serons aux côtés des salariés, des syndicats et des élus locaux dans la mobilisation.

Tout doit être fait pour une reprise du site et la sauvegarde des emplois. »

Laisser un commentaire

×