S’élever contre la présence en Bretagne d’un ministre de la République est inadmissible.

Communiqué de presse du 02/08/2000.

« La Fédération d’Ille-et-Vilaine du Parti Socialiste conteste, après le crime de Quévert, à EMGANN le droit de parler de liberté et de s’ériger en porte parole de la Bretagne comme terre d’accueil.

Il y a là des indécences qui ne peuvent que heurter les démocrates et républicains. »

Laisser un commentaire

×