La réforme du mode d’élection des sénateurs.

Communiqué de presse du 09/04/1999.

« La droite sénatoriale a invité les grands électeurs de l’Ouest à se réunir le vendredi 9 avril à Rennes pour s’opposer à la réforme gouvernementale de modification du mode d’élection des sénateurs.

Cette réforme est indispensable pour que cesse la scandaleuse non représentativité des sénateurs : qui peut admettre en effet que la population d’un département comme l’Ille-et-Vilaine est légitimement représentée par… quatre sénateurs de droite sur quatre élus !

La proposition gouvernementale vise à instaurer la représentation proportionnelle des délégués dans les communes de plus de 1 000 habitants, à mieux prendre en compte la réalité démographique des villes de plus de 30 000 habitants et à instaurer le scrutin proportionnel dans les départements où sont élus trois sénateurs ou plus. C’est à l’évidence une réforme indispensable pour démocratiser une institution qui est aujourd’hui dangereusement « décalée ».

Qui ne voit en effet que dans cette affaire la droite fait de la résistance à la seule fin de maintenir sa majorité au Sénat quelle que soit la majorité réelle dans le pays. »

Laisser un commentaire

×