Emmanuel Couet, invité de “Direct Politique”

Emmanuel Couet, invité de “Direct Politique”

 

Invité sur le plateau de TVR Politique, ce vendredi 13 Décembre, Emmanuel Couet, Premier Fédéral d’Ille-et-Vilaine, a répondu à une série de questions sur la signature du pacte d’avenir. Il a également abordé la stratégie du PS départemental en vue des municipales 2014, ainsi que sur sa propre candidature à la Mairie de Saint Jacques de La Lande.

Emmanuel Couet a relevé l’importance de la signature de ce pacte pour toute la Bretagne et la symbolique du déplacement de Jean-Marc Ayrault accompagné par cinq ministres, qui témoignent de la réactivité et de l’engagement du gouvernement envers notre Région.

Pour lui, ce pacte  a été conçu en Bretagne, pour la Bretagne et avec les Bretons. Et de citer, Pierrick Massiot et les élus régionaux qui n’ont pas ménagé leurs efforts et leur temps, afin que ce dernier combine les mesures d’urgences nécessaires aux mesures plus structurelles, porteuses d’une vision d’avenir.

A propos des Municipales, il a souligné qu’en dépit d’un contexte difficile, les socialistes d’Ille-Et-Vilaine, conscients des attentes, ont à cœur de recentrer le débat sur les enjeux de politiques locales, qui sont globalement bien compris par nos concitoyens.

Il a précisé que tous les territoires font l’objet d’une égale attention de la fédération et que la mobilisation pour faire émerger des candidatures de l’ensemble des forces de gauche, est en œuvre.

Selon lui,  le principal adversaire est l’abstention, il est donc important de mobiliser les catégories populaires.

Au sujet de la virulence des propos de son adversaire Jacquolandin à son égard, Emmanuel Couet a déclaré qu’il ne comptait pas céder à cette polémique dépourvue d’intérêt, mais plutôt aller à la rencontre des habitants et parler projets.

Par ailleurs, en ce qui concerne Rennes Métropole, il a précisé que la présidence de l’intercommunalité relèverait d’une décision collective.

Enfin, il a développé l’idée que la Métropole n’était pas une concentration des pouvoirs mais bien une émanation des communes, combinant échelle de proximité et échelle de rayonnement.

Retrouvez cet entretien en vidéo sur le site de TV Rennes 35 Bretagne en cliquant ici.

 

 

Les commentaires sont clos.

×