Communiqué de presse de la fédération du PS : élections européennes

Communiqué de presse de la fédération  du PS : élections européennes

« L’élection européenne de ce week-end a été marquée par une plus forte participation qu’en 2014 dans l’ensemble de l’Europe, en France et en Ille-et-Vilaine. Les socialistes d’Ille-et-Vilaine saluent cette mobilisation des électeurs qui démontre l’intérêt de nos concitoyens pour les questions européennes.

 

La victoire du Rassemblement national en France, dans un contexte européen de montée de l’extrême-droite, et sa progression en nombre de voix, est inquiétante pour l’avenir. Loin d’être un rempart, la politique menée par Emmanuel Macron depuis deux ans est un accélérateur puissant des fractures françaises qui désespèrent les Français, qui nourrissent ce vote de repli sur soi et de rejet de l’autre.

 

En s’impliquant personnellement dans la campagne, en réduisant à l’excès le débat européen à une confrontation entre prétendus « progressistes » et nationalistes, le Président de la République est non seulement sorti de son rôle de garant des institutions mais a joué avec le feu de manière tout à fait inconséquente. Il est pleinement responsable de la situation politique du pays.

 

En Ille-et-Vilaine et plus largement en Bretagne, l’analyse électorale du scrutin de dimanche laisse peu de place au doute : l’électorat de la droite traditionnelle a trouvé son nouveau parti, La République en Marche, au détriment des Républicains qui s’effondrent. Il y a là une cohérence, les soutiens régionaux à la liste conduite par Nathalie Loiseau étant à près de 90% des élus locaux issus de formations politiques du centre et de la droite bretonne.

 

Le récit « et de gauche et de droite » du macronisme est bien mort le 26 mai 2019, ce que confirmera l’intégration des eurodéputés LREM au groupe de la droite libérale au Parlement européen.

 

Quant à eux, les électeurs attachés aux valeurs écologiques, sociales et humanistes se sont dispersés sur différentes formations politiques qui n’ont pas su, au grand regret des socialistes, se rassembler pour présenter une alternative forte et crédible au plan national.

 

Rassemblée, cette gauche qui démontre sur les territoires sa capacité à occuper des responsabilités majeures dans les collectivités territoriales, aurait pu être devant le RN et LREM au plan national et plus fortement encore en Ille-et-Vilaine. C’est un rendez-nous manqué pour la gauche malgré les mains tendues par Olivier Faure et Raphaël Glucksmann.

 

Pour les socialistes, le chemin de la renaissance d’une alternative sociale et écologique aux libéraux et aux nationalistes passe par le rassemblement ; nous prendrons donc des initiatives dans les semaines à venir pour créer les conditions de sa réussite.

 

Les socialistes d’Ille-et-Vilaine se félicitent que la liste Envie d’Europe porte 6 députés au Parlement européen pour renforcer le groupe social-démocrate qui arrive en deuxième position, preuve s’il en est que la social-démocratie est de retour en Europe.

 

Enfin, la Fédération d’Ille-et-Vilaine du Parti socialiste remercie les 30 686 Bretilliens qui ont porté leurs voix sur la liste Envie d’Europe conduite par Raphaël Glucksmann et salue l’engagement remarquable des militants et sympathisants socialistes, Place Publique, Nouvelle Donne et PRG qui ont démontré un bel enthousiasme dans cette campagne électorale. »

 

Christophe Fouillère

Premier secrétaire fédéral

Laisser un commentaire

×