Cette droite qui enterre les langues régionales !

La reconnaissance des langues régionales n’a toujours été que l’œuvre de la gauche ! Celle de Lionel Jospin, en 1999, qui signa la Charte européenne des langues régionales. Celle des députés socialistes, par leur proposition de loi constitutionnelle visant à ratifier la charte et adoptée le 28 janvier 2014 par l’Assemblée nationale. Mais hier, la droite, au Sénat, a refusé  toute étude – tout débat ! – sur le projet de loi présenté par la Garde des Sceaux, conformément à l’engagement de François Hollande.

La droite invoque des arguties juridiques pour masquer ce qui relève en réalité de son ADN politique : la peur de l’altérité, la difficulté à intégrer la diversité comme porteuse de la cohésion sociale, le mépris des volontés territoriales, des cultures locales et populaires.

Loin de menacer notre République, la reconnaissance des langues régionales la renforcerait, permettant de préserver et de promouvoir la diversité culturelle en même temps que le patrimoine linguistique de notre pays.

Les bretons prennent acte des contradictions du parti “Les Républicains”, qui localement prétend défendre les langues régionales et nationalement refuse leur reconnaissance.

Communiqué de presse du 28 octobre 2015

Laisser un commentaire

×