Communiqué de presse de la fédération : Les socialistes proposent un plan d’urgence pour l’hôpital et l’autonomie.

Communiqué de presse de la fédération : Les socialistes proposent un plan d’urgence pour l’hôpital et l’autonomie.

Les socialistes proposent un plan d’urgence pour l’hôpital et l’autonomie.

Depuis plus de 6 mois, un mouvement social des personnels tire le signal d’alarme sur la grave crise que connaît l’hôpital public : retard d’investissement, sous-effectifs dans les services, manque de lits d’aval des urgences, sous-rémunération des personnels soignants…

Le Parti socialiste soutient depuis le début ce mouvement alors que le Gouvernement et la majorité présidentielle restent sourds à ses revendications et n’apportent aucune solution viable avec leur projet de budget 2020, d’inspiration très libérale.

L’hôpital public est notre bien commun car il permet un accès aux urgences, à des soins de qualité auxquels beaucoup d’usagers devraient renoncer s’ils devaient recourir au secteur privé.

Ce n’est donc pas un hasard si toutes les études d’opinion placent la santé comme première préoccupations des Français.e.s, confirmant clairement leur attachement au service public de la santé.

Les socialistes ne se résignent pas à l’abandon du système de santé à la française et entendent apporter des réponses concrètes à la crise que traverse l’hôpital ainsi qu’aux attentes de nos concitoyens.

Le 22 octobre dernier, les parlementaires socialistes ont présenté un « Plan d’urgence pour l’hôpital et l’autonomie » avec une série de mesures immédiates : investissement par la reprise des 10 milliards d’euros de dette des hôpitaux, rehaussement des crédits pour atteindre 6 milliards d’investissement par an, augmentation du budget de l’hôpital avec un ONDAM à hauteur de 3,1 %, financement des urgences sur la base d’indicateurs de précarité des territoires et du manque de médecins de ville, augmentation de la rémunération des personnels soignants et non soignants, fin des réductions d’effectifs dans les hôpitaux.

Une autre politique pour l’hôpital public est possible : c’est pourquoi les socialistes d’Ille-et-Vilaine apportent leur soutien aux mobilisations en cours et appellent les Bretilliens à rejoindre les rassemblements organisés dans le département pour la défense de notre système de santé.

Christophe Fouillère.

Laisser un commentaire

×